Infos & Réservation 06 32 20 47 83

romain.quiles@hotmail.com

Stage autour de Foix toute l'année en fonction des techniques

  • Wix Facebook page
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Crédit photos & vidéos © Romain Quiles / Ariège Pêche Nature

daiwa.jpg
special peche copy copy.JPG

 ©AriègePêcheNature2014-2018        N° siret:  80044224600024            N° Diplôme BPJEPS:   BP063130345           N° RC Pro:  56567213           N° Educateur sportif:  00914ED0008

Des solutions aux Cormorans ?

Les cormorans sont des oiseaux plongeurs. Ils peuvent, grâce au fait que leur plumage s'alourdit en se mouillant, plonger très vite et relativement profondément (jusqu'à 9 m) avec des apnées pouvant durer 60 secondes.
Cette faculté de mouiller ses ailes fait qu'il n'est pas protégé du froid comme le sont les autres oiseaux marins au plumage "imperméabilisés". Il doit, pour compenser la déperdition en calories, manger de grosses quantités de nourriture.

Je vois beaucoup de monde crier au scandale de l'invasion des Cormorans...
Certes ils me dérangent aussi !

Hé bien oui, ils mangent NOS poissons...
Ha bin non, c'est aussi les SIENS en fait, puisque la nature appartient à tout le monde.

Foutu volatile !
Ils se déplacent pour vivre, comme l'Homme l'a fait durant des milliers d'années en colonisant la planète terre petit à petit.
Pour limiter son influence sur nos spots de pêche, l'Homme le tue.
Des autorisations concernant des milliers d'individus sont faites dans certains départements, par les préfectures.
C'est aujourd'hui la seule vraie solution qui est mise en place par l'état.
Bon, donc, en clair, eux quand ils migrent parce qu'ils n'ont plus à manger quelque part on les tue et nous si demain nous devions nous déplacer pour survive, il faudrait nous accepter.

"Ouais mais tu comprends Romain, si on fait rien ya plus de poisson... Les pêcheurs seront pas content, ça diminue les ventes de carte de pêche, on aura moins d'argent et on pourra rien faire derrière..."
Toujours la même rengaine...

OK, OK... Et si on replaçait le problème là où il est sensé être !?

Le Cormoran est un oiseau migrateur, piscivore, qui jusqu'à présent, trouvait ce qui lui fallait en embouchure.
Mais il est capable de s'adapter plutôt facilement à de nouveaux milieux. Alors, n'ayant plus assez à manger en embouchure, ces dernières années, il a remonté les cours d'eau et a découvert de nouveaux secteurs dans lesquels ils s'est installé d'octobre à mars. Aujourd'hui, il colonise jusqu'à certains lacs Pyrénéens d'altitude, en passant par nos rivières et nos lacs de plaines.

Des Solution(s)... ?
Êtes-vous tous intimement convaincu que c'est en abattant toute une espèce que ça ira mieux ? J'ai déjà entendu ce genre de façon de penser en cours d'histoire... Tuer pour mieux régner.
Nous avons quelques exemples...On sait ce que ça donne... Ben Laden, Hitler, Staline, Mao Tsé-Toung, Pol Pot, Tito, Saddam Hussein, Gengis Khan... (c'est bon je vais être "fiché S" maintenant, avec l'énumération de cette liste de grands malades) :)

1) Diminuer la pêche professionnelle aux filets en embouchure ne préoccupe apparemment pas grand monde...
Ca serait pourtant une grosse solution à beaucoup de nos problèmes de pêcheurs:
- Augmentation des migrations piscicoles (Saumons, Anguilles, Truites de mer, Eperlants, Aloses, Lamproies etc...)
- Abondance de poissons sur un secteur fixe (Mulets, Dorades, Bars, Sole, Maigre etc...)

Tout simplement, les cormorans retourneraient là où ils devraient être... c'est à dire en embouchure !

2) Les pollutions des cours d'eau est LE problème !
Ne mettons pas sur le dos des pêcheurs pro tous nos soucis. La diminution du nombre de poissons en embouchures vient essentiellement de la pollution des cours d'eau !
Bientôt un article sur la pollution des cours d'eau en France (Qu'appel-t-on une pollution ?)

3) Ou si non, on peut toujours continuer à solutionner les choses en détruisant ce qui nous entoure, ça on sait faire.
"Oui mais ça, nous on peut rien y faire, c'est complètement en dehors des attributions des fédérations de pêche"

Haaaa nous y voilà...
Le million d'euros dépensé par la FNPF en communication sur le tour de France pour balancer des pares-soleil et des porte-clefs, il pourrait pas servir à faire passer des messages de ce genre ? Faire prendre conscience à tous de certains problèmes qui nous préoccupent ? À soudoyer les ministres (puisque apparemment ils aiment bien ça) ?
- "sérieux tu mélanges tout mon pauvre Romain"
Si seulement c'était vrai... Si seulement j'étais à côté de la plaque...

Mais malheureusement tout est lié:
- C'est ce que je choisi de manger dans mon assiette qui influe sur le nombre de Trichopteres et de Plécoptere qu'il y a dans les cours d'eau par les antibiotiques utilisés pour l'élevage et les pesticides utilisés pour l'agriculture.
- C'est la quantité d'électricité que j'utilise qui influe, sur la prolifération du silure en zone migratrice - sur le réchauffement de l'eau - sur la libre circulation des granulats - et sur le ralentissement voir l'empêchement des migrations, par le maintient de grand barrage de plaine pour continuer d'alimenter des chauffages à 23°.
- C'est la pilule qu'elle prend pour réguler ses menstruations, qui un jour, empêchera à toute espèce aquatique de se reproduire parce qu'en allant faire ses besoins elle déverse des hormones non filtrées en station d'épuration et ça finira par tout féminiser.
Etc etc etc...

Bref (ou pas).
La gestion de nos crises est comme la mentalité actuelle, elle est superficielle, expéditive et sans réflexion à long terme.
Pour moi, et ce n'est que mon avis, les problèmes doivent se régler à la source.


A bientôt,

Romain Quiles.