Infos & Réservation 06 32 20 47 83

romain.quiles@hotmail.com

Stage autour de Foix toute l'année en fonction des techniques

  • Wix Facebook page
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Crédit photos & vidéos © Romain Quiles / Ariège Pêche Nature

daiwa.jpg
special peche copy copy.JPG

 ©AriègePêcheNature2014-2018        N° siret:  80044224600024            N° Diplôme BPJEPS:   BP063130345           N° RC Pro:  56567213           N° Educateur sportif:  00914ED0008

>> Accueil >> Infos Pratiques >> Techniques enseignées

Je vous propose plusieurs techniques à des niveaux différents.
Choisissez quelle technique vous souhaitez aborder...

1) Appâts Naturels - au Toc Pyrénéen (la passion de mon enfance...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Techniques qui consistent à présenter un appât naturel de la manière la plus naturelle possible.

Au Toc ou au Bouchon Dérivant, il faudra prendre le temps de faire partie du paysage et non de s'y introduire comme on conquit un territoire.


- Le Toc Pyrénéen, pensé et repensé par les pratiquants des rivières Pyrénéennes, est la meilleure manière de commencer à pêcher la Truite en cours d'eau, c'est une technique qui peut rester relativement simple sur petits courts d'eau dégagés où l'approche discrète est primordiale. Cependant elle devient de plus en plus technique lorsqu'on prend goût aux grandes rivières et que l'on doit faire de vrais dérives à distance.

- Le Bouchon Dérivant, se pratique en grande rivière, là où la dérive du Toc peut devenir imprécise c'est à dire sur de longues coulées à 25-50m en aval...
C'est une pêche au bouchon, améliorée, dont la maîtrise de sa ligne aura toute son importance en eau claire... Cette technique est parfaite pour prendre les grosses truites des grandes rivières comme la Garonne, le Salat, L'Ariège...


Comme les autres techniques, pêcher aux appâts naturels demande une bonne connaissance du milieu aquatique, c'est pour cela que je vous propose des stages à des niveaux différents: Initiation, Confirmation ou Perfectionnement.
Voir les rivières que j'affectionne ICI

Voici les points abordables suivant le stage choisi:
- Quelle canne pourquoi faire...

- La gestuelle de lancer court (Balancier)

- Se positionner en fonction des courants et des postes
- La tenue d'une dérive plein amont et 3/4 amont

- Le montage de la ligne
- Les 3 noeuds essentiels (raccord Fil-Fil/Hameçon/Emerillon)
- L'évolution des différentes plombées
- Adapter sa taille d'hameçon
- Le choix de l'appât naturel en fonction des conditions
- Comment esher ses appâts...
- A quelle profondeur pêcher...

- Ferrer, ramener, décrocher & relâcher un poisson
- Le matériel adéquat et les meilleurs marques de fabricant
- La pêche en doublette (Appât naturel + Mouche artificielle)

- L'entomologie

- Déceler les micros touches pour piquer uniquement sur la gueule du poisson

- La gestuelle de lancer long (Coup droit/revers moulinet spinning)

- La gestuelle de lancer long ( Coup droit/revers moulinet Toc )

- Dérive à 25m en grande rivière

- Technique vairon vivant

3) Nymphes - au Toc (Ma spécialité...)















 

Ne croyez pas qu'il suffit de savoir pêcher au Toc aux appâts naturels pour bien pêcher en Nymphe au Toc !!
Ici est alliée la  pêche  originelle  des  Pyrénées (Le Toc) avec l'art de l'imitation de larves artificiels (La Nymphe) pour créer une pêche unique, avec mes propres codes et mes propres montages... La Nymphe au Drop-Toc.
Efficace en plein ou en bordure de courant, la nymphe au Toc est une technique imitant un insecte
au stade larvaire en phase d’éclosion. Le principe est le même qu'à la Nymphe au Fouet mais avec un matériel bien plus adapté... une canne Toc !
Les poissons se nourrissent à 80% de larves aquatiques, pourquoi lui présenter un vers de terre toute l'année ?
Je vous enseignerai la précision de chaque geste et
la nymphe à utiliser au bon moment.

Cette technique peut se pratiquer sous formes des stages suivants: "Initiation", "Confirmation" ou "Perfectionnement"

Voir les rivières que j'affectionne ICI

Voici les points abordables suivant le niveau recherché:
- La compréhension du milieu aquatique

- Les caractéristiques et comportement du poisson recherché

- Le choix du matériel
- Le choix de la nymphe
- La gestuelle de lancer long
- La gestuelle de lancer court
- La tenue d'une dérive
- Les noeuds
- La plombée
- La pêche en doublette
- Le ferrage

- Comment récupérer un poisson

- Comment relâcher en bonne santé un poisson

1) Mouche sèche - au Fouet traditionnel (Des facilités certaines...)


























 

 

Cette technique permet de déposer, délicatement, l'imitation d'un insecte volant à la surface de l'eau.
Elle est utile lorsque les poissons ont le "nez en l'air" et viennent gober en surface. Ce qui il faut l'avouer est plutôt rare.
Cependant, le plaisir de décider un poisson à risquer sa vie en venant à la surface est incomparable !

Quel régal de voir monter le poisson sur cette mouche subtilement déposée, le remous de l'eau qu'elle fait à la surface, lorsqu'elle "engame" le fruit d'une longue et courageuse réflexion.


La maîtrise du bon geste ne sera pas chose simple à obtenir, c'est LA technique de pêche la plus compliqué à maitriser car le mouvement doit être précis, mais à la fin d'une journée de stage vous aurez les bases vous permettant d'attraper du poisson...

En action de pêche, une bonne vue est nécessaire afin de pouvoir présenter de petites mouches, souvent le met préféré des poissons.

Cette technique peut se pratiquer sous formes des stages suivants: "
Initiation" ou "Confirmation".

Voir les rivières que j'affectionne ICI.

Suivant le stage choisi, les points abordés pourront être:

- Sur gazon, poser sa mouche de 6 à 15m en coup droit/revers

- Poser & arracher délicatement sa soie dans l'eau

- Récupérer la soie au rythme du courant

- Se positionner en fonction des courants et des postes

- Ferrer, ramener, décrocher & relâcher un poisson

- Quelle canne pourquoi faire... Avec quelle soie...
- Les différents bas de ligne (Rapide, Intermédiaire, Long)

- Le matériel adéquat et les meilleurs marques de fabricant

- Les mouches à avoir dans sa boite pour pêcher en Ariège

- Fouetter au milieu de la végétation

- Lancer horizontal & arbalette

- Découvrir de nouveaux secteurs

- La technique du Héron

- Pêche à vue

- Ruisseaux de montagne

- L'entomologie

- Le mending aérien
- La simple traction

4) Nymphes - au Fouet (L'importance de savoir s'adapter...)
















La nymphe au fouet se pratique de plusieurs manières.

Je partagerai avec vous différentes variantes permettant de s'adapter à toutes les situations.
Dans tous les cas, la touche sera visuelle et le ferrage devra être immédiat car les nymphes sont artificielles et le poisson aura vite fait de recracher. De bons réflexes sont nécessaires !
Le choix de la nymphe dépendra du type d’insectes dont
les poissons se nourrissent au moment de l'action de pêche. En pêche à la nymphe, il  s’agit principalement de 2 ordres d’insectes: Les Ephéméroptères et les Trichoptères.
Ils   sont    imités    à    leurs    stades    larvaire,   pupal   et   nymphal.

- Nymphe au fil, à l'Espagnole:
Proche de la pêche au Toc, la nymphe au fil à l'Espagnole consiste à présenter les nymphes sans soie, fil tendu.

C'est une pêche qui se pratique sous la canne (courte distance) adaptée pour les courants moyens à soutenus.

Cette technique ne suit pas les restrictions de la compétition.
Cependant, la lecture de l'eau et des postes est indispensable car c'est le pêcheur qui doit maîtriser la trajectoire pour effectuer une bonne dérive sans brider la ligne. C'est une pêche qui se pratique plein amont en petite rivière jusqu'à 3/4 amont - 3/4 aval sur des dérives de grandes rivières.
P
our moi, sur des rivières où l'on peut approcher le poisson, c'est la technique la plus efficace.
PS: J'ai inventé un montage qui permet de pêcher toutes les couches d'eau, dans tous les courants, SANS CHANGER DE NYMPHE !

 

- Nymphe traditionnelle à la Française:
Parfaite pour pêcher des poissons à longue distance, sur les parties calmes ou en bordure de courant, cette technique nécessite d'apprendre le lancer traditionnel au fouet.
La nymphe est soutenue par un indicateur de touche pouvant varier (pâte, laine, autocollant, grosse mouche sèche...)  suivant les situations. Finalement c'est une variante de la pêche au bouchon avec une canne au Fouet.
C'est une pêche pouvant prendre un peu de temps avant d'être maîtrisée !

Ces techniques peuvent se pratiquer sous formes des stages suivants: "Initiation" ou "Confirmation".
Voir les rivières que j'affectionne
ICI

5) Mouche Sèche - au TOC (Ca paraît fou mais c'est possible...)
















La mouche sèche au Toc est une technique à part entière.

Elle trouve son utilité lorsque les Truites sont fixées sur les insectes en surface et que l'environnement ne permet pas d'avoir un dégagement suffisant pour fouetter avec une soie. Cette technique s'utilise aussi très bien lorsqu'en tant que pêcheur au Toc vous ne maitrisez pas la technique de la mouche sèche au Fouet et que manque de bol, tout ce que vous leur passez sous l'eau ne fonctionne pas.
Là aussi, la dérive devra se faire naturellement et le choix de la mouche fera souvent la différence.

 

Ces techniques peuvent se pratiquer sous formes des stages suivants: "Initiation" ou "Confirmation".
Voir les rivières que j'affectionne
ICI