Infos & Réservation 06 32 20 47 83

romain.quiles@hotmail.com

Stage autour de Foix toute l'année en fonction des techniques

  • Wix Facebook page
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Crédit photos & vidéos © Romain Quiles / Ariège Pêche Nature

daiwa.jpg
special peche copy copy.JPG

 ©AriègePêcheNature2014-2018        N° siret:  80044224600024            N° Diplôme BPJEPS:   BP063130345           N° RC Pro:  56567213           N° Educateur sportif:  00914ED0008

La PKD (Proliferative Kidney Disease) est une maladie infectieuse qui provoque une hypertrophie des reins et, éventuellement, du foie et de la rate, qui peut entraîner dans les populations de salmonidés des taux de mortalité relativement importants, notamment chez les alevins de l’année.

La PKD est une maladie provenant d'un parasite bryozoaire qui se développe dans le plancton.
C'est au stade juvénile que les truites se nourrissent de ce plancton et donc ingèrent ce qui va ensuite leur donner la mort.

Ici, cette maladie a été découverte dans la rivière Ariège.
Tous les poissons en sont porteur mais c'est dans une eau à partir de 15° que ce parasite "s'active".
A noter que si le poisson survit à l’été, les reins reprennent un aspect normal après 20 semaines en moyenne pour 95% des sujets analysés.
Point important, une fois guéri, le poisson acquiert alors une immunité protectrice aux infections ultérieures.

72 km de la rivière Ariège sont pour le moment concernés (d'Ax les termes à Pamiers) mais les impacts sur les populations de truites fario varient beaucoup selon les tronçons.

Aucune trace n'est visible sur les sujets adultes.
Les traces que l'on trouve en début d'année sont le reste des développements de champignons dû au stress de la période de reproduction et/ou le reste d'entailles infectées, fait pendant l'acte de fraie.
C'est pour cela que vous remarquerez que ces traces et entailles se situent sur la queue et en arrière du flanc mais pas plus haut.

Si vous tuez ces poissons, vous allez peut être sortir le peu de poissons qui peut être auront justement génétiquement une manière de se défendre contre la PKD.
Merci de ne pas jouer aux apprentis-sorciers. D'autres se chargent bien assez de le faire :/

Effectivement, ce parasite est bien connu des piscicultures.
Faudrait-il arrêter l'empoissonnement ? Je suis pour.
Faudrait-il interdire la capture de poisson sur les secteurs de rivières à risque de 15° ? Je suis pour.

Cependant, il se pourrait que quasiment toutes les rivières du département et même de France soient touchées.
C'est aussi une maladie que l'on retrouve aux 4 coins du monde.
La fédération d'Ariège est la seule a avoir avoué ce problème, au détriment de la mauvaise pub que ça fait au département.

Les signes visibles d'un poisson atteint par la maladie sont :
– Fort gonflement des reins (jusqu'à 10 x la normale)
– Renflement du ventre
– Yeux exorbités
- Coloration sombre
- Pâleur des branchies

En terme de prévention, le matériel de pêche peut être une des causes de la prolifération de cette maladie d'une rivière à l'autre. Les chaussures de waders en feutre, les épuisettes en tissu et tout ce qui gardent l'humidité est un vecteur de transmission de maladie (quelque soit les maladies).
Un nettoyage avec de l’eau chaude (un peu plus d’une minute à 60°C ou 5 minutes à 50°c) ou un séchage complet assure l’éradication.

Aucune contamination humaine n’a été observée à ce jour et les poissons restent parfaitement comestibles.

Je tiens à préciser que j'ai tendance à "m'accrocher" avec la Fédération sur certains sujets, mais je tiens ici à défendre la vérité, qui consiste à faire savoir que le directeur et le président de la fédé 09 ont eu les couilles de mettre sur la table un sujet tabou partout en France.

La fédération 09 a, à ma connaissance, au moins fait un communiqué dans "Ladepeche" et une publication sur FB.
Elle a également limité la capture de Truite Fario sur la rivière Ariège (puisque pour l'instant les études ont été principalement réalisées sur cette rivière).

Cependant, je ne comprends pas que la solution qui ait été prise pour créer "une nouvelle offre de pêche qui devrait permettre à tous de pratiquer notre loisir favori sur la rivière Ariège en 2019" se base sur la création d'encore plus de parcours "Truites Loisirs" qui consistent à lâcher toujours plus de poissons de piscicultures.
Car, en effet, la PKD est bien connue des pisciculteurs...

Pour finir, je dirai que c'est horrible ce qui se passe sur toutes les rivières qui dépassent 15°, cependant nous sommes encore loin d'une hécatombe généralisée.
Il n'est en rien compliqué de toucher du poisson sur l'Ariège dans son ensemble, et les résultats de pêche dépendent plus des capacités des pêcheurs plus que de cette maladie :
- www.youtube.com/watch?v=SQRCDS-0_CQ&feature=youtu.be&fbclid=IwAR0n2SjsJ3OxM25GW2MKiEdEvu48oZ3mp6fVLd0wm1PbV-nF8bykmlfyukI

Beaucoup plus inquiétant que la PKD, c'est les niveaux d'eau actuels qui permettent certes de belles pêches en ce moment (début 2019) mais qui promettent de mauvais jours pour cet été s'il ne reneige pas ou ne pleut pas énormément pendant le printemps.

Niveaux bas en été = augmentation de la température de l'eau = beaucoup de PKD actif et une forte mortalité de Truites...